Gnomon, 183 (avril-juin 2015)

La Revue internationale d’histoire du notariat – Le Gnomon, créée par l’Institut international d’histoire du notariat (IIHN), a publié aux mois d’avril-juin 2015 un nouveau numéro, dont voici la table des matières :

 

Colloque « Les travailleurs et la mobilité dans les villes d’Ancien Régime » (EHESS Paris, 25-26 juin 2015)

Dans le cadre du colloque international « Les travailleurs et la mobilité dans les villes d’Ancien Régime : acteurs et stratégies », organisé par l’EHESS Paris et l’Università degli studi de Padoue (Italie), Romain Borgna présentera une communication ayant pour titre « Mobilités et stratégies professionnelles des praticiens du droit : les notaires à Bergame (Italie, XVIe-XVIIe siècles)« .

La communication sera présentée le vendredi 26 juin 2015 à 9h30 à l’EHESS, 190 avenue de France, 75013 Paris, en la salle 015.

Cliquez ici pour consulter le programme du colloque.

 

 

Les archives notariales du Val d’Oise (France)

Au mois de février 2015, les archives départementales du Val d’Oise ont publié une notice récapitulative relative aux fonds notariaux qu’elle détient.

Continuer la lecture de Les archives notariales du Val d’Oise (France)

Tableaux des études notariales du département du Nord, XVIe-XXIe siècles (19 février 2015, Lille)

Les Archives départementales du Nord et Alexis Cordonnier organisent la présentation d’un ouvrage édité par les Archives départementales du Nord : Sûrement et depuis longtemps. Tableaux des études notariales du département du Nord (XVIe-XXIe siècles).

La présentation aura lieu le jeudi 19 février à 18.00 aux Archives départementales du Nord (22 rue Saint-Bernard, 59000 Lille).

L’entrée est libre.

Continuer la lecture de Tableaux des études notariales du département du Nord, XVIe-XXIe siècles (19 février 2015, Lille)

CAHINO – Cahiers de l’histoire du notariat

Les Cahiers de l’histoire du notariat (abrégés en « CAHINO ») ont pour ambition de retranscrire aux historiens et aux étudiants l’actualité de l’histoire du notariat. Cette dernière jouit d’une attention tout à fait particulière au sein de l’historiographie récente, car elle permet à l’historien de proposer une approche et une analyse totalisantes et renouvelées des faits historiques. L’acte notarié se trouve en effet au croisement de l’histoire des mentalités, de l’histoire sociale, politique, économique, institutionnelle mais aussi juridique. Étudier un inventaire après décès du XVIIe siècle, par exemple, c’est entrer dans l’habitat d’un individu de l’époque, c’est explorer son quotidien et obtenir un instantané de son mode d’existence. Ces sources, à la fois passionnantes et inépuisables, ont attiré et captivé des générations d’historiens.

Aussi pouvons-nous considérer ces Cahiers de l’histoire du notariat comme une chronique permettant aux passionnés, mais aussi et surtout aux chercheurs en histoire du notariat de s’informer régulièrement au sujet de leur champ d’étude. Bien entendu, la présente publication ne se veut pas être un inventaire exhaustif de l’ensemble de la recherche historienne sur le notariat. Mais elle tend, en toute sincérité et objectivité, à vouloir informer au mieux les initiés et les intéressés.

Romain Borgna